jeudi 26 avril 2018

BVI à Antigua... Enfin!!!


Et bien, c’est dimanche, le 15 avril, que nous levons l’ancre à 8h00 pour se rendre ultimement à Antigua avec quelques escales…  C’est venteux et notre cap n’est pas très bon donc direction St-Kitts (c’était notre plan A mais nous avions aussi des plans B, C, D et E!!!!). Nous avons 2 ris dans la GV et notre génois. Nous progressons mais nous avons beaucoup de vagues qui viennent faire « taper » le bateau et qui le « salinise » davantage. Assez rapidement, nous convenons d’un plan B : nous allons nous rabattre sur l’île de Saba. Nous y arrivons après 94 MM de navigation (18 heures de navigation) et nous cherchons puis prenons l’une des 5 balles de mouillage dont 3 sont déjà prise…Ouf ! il est 2h00AM. Il était temps qu’on arrive… de plus, la courroie de l’enrouleur du génois a brisée en chemin… Petit dodo et à 9h00, on quitte la balle de mouillage sous moteur et 2 ris dans la GV destination St-Kitts. L’angle n’est pas plus favorable qu’hier, on avance au près avec notre génois et la GV arisée. Le vent finalement « adonne » mais avec St-Kitts en vue, il « refuse » et nous contraint à faire du « Motor Sailing » pour les 12 MM restant. Nous sommes près de la côte, les vagues se sont calmées, tout est bien. Nous arrivons à l’une de nos baies favorites des Caraïbes : White House. C’est non loin de la capitale de St-Kitts mais la plage est magnifiquement déserte à part un resto-bar absolument fantastique : l’ambiance est top, c’est joli, c’est bon et le service est courtois et on se sent super bien ! Nous irons là demain. Il est 18h30 et pour l’instant : souper et dodo bien mérité. Le lendemain, nous nous rendons compte qu’il y a de l’eau salée qui est entrée dans le bateau… dans le garde-manger au sol!!! Nous cherchons par où ça pourrait bien entrer et nous trouvons : par le devant du bateau. Nous effectuons quelques trucs pour colmater les entrées possibles d’eau. Nous retirons l’eau, nettoyons le tout et nous filons pour l’apéro et internet au resto-bar. Finalement, nous soupons là et rentrons au bateau vers 20h00…Superbe soirée.


Le lendemain, les vents ne sont pas favorables pour aller à Antigua, donc on décide de rester encore ici et nous en profitons pour finaliser des trucs en prévision de notre traversée, notamment un appel téléphonique avec la personne qui assurera notre routage pour la traversée : Benoît Villeneuve. Nous connaissons Benoît pour avoir suivi son cours « Traverser l’océan sur son voilier » et pour l’avoir utilisé pour faire la configuration du téléphone satellitaire et pour une formation sur Open CPN. Nous l’avons aussi croisé à la marina où nous préparions le bateau au printemps 2016. Nous aimons bien Benoît, il est compétent, expérimenté, attentionné et sait nous mettre en confiance. Le soir venu, nous relaxons à bord et nous nous couchons tôt. Il fait bon d’avoir internet à bord, les Îles Vierges nous avaient privé de ce petit luxe (ou est-ce une nécessité ?).

Le 19 avril, jeudi dernier, nous levons l’ancre vers 8h30 après avoir vérifié la météo. Nous prenons deux ris dans la GV et installons la trinquette, notre voile avant quand les vents sont plus forts. Les vents au départ sont de 18 à 20 nœuds et nous sommes protégés par St-Kitts puis par Nevis, la mer est plate et tout va bien. Nous laissons Nevis sur notre bâbord et nous visons Antigua, sauf que le vent vient d’Antigua. Ceci nous oblige à faire de nombreux virements de bord, en fait à chaque fois que le vent bascule légèrement au nord et au sud, les vents forcissent jusqu’à 22 noeuds. Lorsqu’on arrive près d’Antigua, à la nuit tombée, nous devons nous résigner à faire du « motor sailing » pour les 8 MM restant. Nous connaissons déjà la baie de Jolly Harbour et l’ancrage y est super facile et très confortable. Après 84 MM, il est minuit... petite douche, petit verre de vin et dodo et surtout pas de réveille matin… Bonne nuit de sommeil, il a plu et le bateau est dessalé : yesss !

Jean va faire les formalités d’entrée à Antigua et nous quittons sous moteur pour aller rejoindre nos amis Maryse et Merrill, de Ambition, à Falmouth où se déroule les activités en marge de la « Classic Regatta ». Nous arrivons sur les lieux et nous pouvons nous ancrer juste à côté d’Ambition, nous reconnaissons aussi nos amis de New Vision et Rodignard. Nous prenons l’apéro sur Ambition et partons les quatre pour le resto Paparazzi, tenu par un couple du West Island, dont la spécialité est la pizza. Elles sont succulentes ces pizzas, de la vraie pizza napolitaine, c’est top ! Après le souper, nous prenons une petite marche en direction de English Harbour. Le Nelson Dock Yard est classé patrimoine mondial Unesco. La restauration de cet endroit a été faite de façon spectaculaire, c’est du bonbon. Un magnifique restaurant y trône, des boutiques et magasins divers y sont aménagés ainsi qu’un musée et une marina : quel endroit ! Très belle soirée, heureux d’avoir pu renouer avec Maryse et Merrill.






Le lendemain, nous bossons sur le bateau, encore un peu d’eau à retirer mais c’est plus facile le bateau est très stable. Nous plaçons la trinquette dans le sac de pont conçu pour notre tourmentin (voile de tempête) : ça fonctionne, la trinquette sera toujours à poste en cas de besoin, nous aimons cela. Yolène recoud le lien et nous en profitons en fin d’avant-midi pour aller à l’épicerie et y faire un peu d’internet. Nous retournons au bateau et préparons le souper : des pilons de poulets mariné façon caribéenne sur le BBQ. Miam !
Dimanche matin, nous allons sur Ambition pour aller voir les régates, nous irons à l’extérieur de la baie pour les voir en action. Tous les bateaux doivent avoir été construits avant 1945, ils ont parfois des mats en bois et tous sont magnifiques. Ils ne sont pas aussi performants que les bateaux modernes mais ce qu’ils sont beaux à voir. Il y en a un, une goélette, qui ressemble beaucoup au célèbre Blue Nose qui orne la pièce de dix cents canadien. C’est super amusant et finalement nous rentrons pour le lunch après un mini-apéro.
Quelques bateaux vus sur le quai, avant la course....

Le seul bateau canadien de la course...

















Sieste l’après midi pour être en forme pour notre soirée au Shirley’s Heights au menu Steel Drum Band, musique live et soirée BBQ. Nous serons quatre couples : Maryse et Merrill d’Ambition, Petra et Robert de New Vision et Diane et Richard de Rodignard. L’endroit est bondé de monde et magnifique, essentiellement la même architecture que le Nelson Dock Yard avec une vue en plongée vers English Harbour et Falmouth. Nice ! Nous écoutons la musique du Steel Drum Band : ils sont excellents et c’est entraînant. Nous attablons vers 18h30 avec de superbes ribs et une bonne bière. Puis, un groupe de musique live s’exécute et nous dansons au rythme de leur musique jusqu’à 20h30. Wow ! Très agréable, ils jouent des « cover » occidentaux (principalement américains) mais avec un rythme reggae : c’est très efficace… Nous rentrons au bateau fort heureux de cette belle soirée avec nos amis.





Le lendemain, lundi, nous allons à terre pour récupérer notre carte électronique pour l’Atlantique nord, la Med et la Mer Noire pour y faire de l’internet pour régler quelques dossiers et travailler un peu à bord au retour. Soirée tranquille à bord.

Mardi, le 24, la Classic Regatta est terminée et nous bougeons vers Green Island, située à 8 MM de là, en compagnie de New Vision et d’Ambition, nous quittons à 11h30 et arrivons vers 13h30. Endroit super joli, non loin de la villa d’Eric Clapton, et nous croisons un bateau canadien Taima, Marianna et Jorge, avec qui nous étions, il y a exactement un an à Rodney Bay, Ste-Lucie. Ils viennent nous voir au bateau. Belles retrouvailles. Nous les invitons à se joindre au groupe pour un apéro sur la plage en fin d’après-midi. L’endroit est sympa et nous rentrons sagement au bercail pour la soirée.





Le 26, pour la soirée, Robert et Petra nous invitent à bord pour partager un repas : un gigot d’agneau, nous avons hâte. La journée est pluvieuse, nous passons du temps à faire des petits travaux à bord…et à fermer puis ouvrir puis fermer et rouvrir les écoutilles ! Nous nous rendons a 17h30 sur New Vision, Ambition vient d’arriver un peu avant nous. Robert et Petra veulent souligner notre départ pour l’Europe et il y a champagne et foie gras au menu, de même que la « primée par l’ARC » salsa à Maryse ! Assez bon comme intro, mettons. Puis on passe au plat de résistance : The Gigot d’Agneau à la Bobby : succulent est un mot faible pour le décrire : du bonheur en chair et en os ! Suivra un gâteau à la noix de coco de Yolène accompagné d’une sélection de rhums agricoles et pour clôturer le tout un peu de guitare et de chant. Magnifique soirée. Merci à nos hôtes et à nos amis Maryse et Merrill.





Nous quittons, sous genois, Green Island après le lunch pour se rendre à Falmouth Harbour… puisqu’à compter de samedi, c’est la « Sailing Week » soit des courses avec des bateaux de course moderne ! Nous y assisterons tout en continuant à préparer le bateau pour notre départ prévu le 15 mai prochain pour l’Europe…

À très bientôt !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire