mardi 12 décembre 2017

Sainte-Lucie


Vendredi, 1er décembre, nos amis de Oui-Chérie ! arriveront vers 11 hres, nous en sommes informés par la VHF de la ligne d’arrivée de l’ARC+. Nous nous dirigeons en dinghy vers le « commitee boat » situé sur la ligne d’arrivée. Nous nous tiendrons caché jusqu’à ce que Oui-Chérie ! franchisse la ligne d’arrivée. Ils approchent, Yolène a des frissons, ils franchissent la ligne imaginaire, ça y est, ils ont réussi ! Nous sautons dans l’annexe et nous fonçons sur leurs poupes, au bout d’un moment, ils s’aperçoivent qu’un bateau s’approche d’eux. Soudain, André nous reconnait, il est ému et nous aussi. Nous agitons fébrilement nos drapeaux, échangeons quelques mots et crions des bravos ! Nous les laissons se rendre à la marina, profiter du moment et nous les rejoindrons en fin d’après-midi pour l’apéro. Un merveilleux apéro, une soirée pizza et plein d’anecdotes à se raconter.


Samedi, avec Oui-Chérie! et Cathy et Reid de Grand Cru, nous allons faire un tour à Castries, la capitale de Sainte-Lucie. Il y a un marché mais surtout plein de boutiques pour les croisiéristes, pas super intéressant… Un petit lunch sur les lieux et on retourne à la marina, en autobus. En soirée, il y a un party de l’ARC+ et nous y allons avec les amis, une belle soirée avec alcool et bouchées.

Dimanche, une randonnée d’une dizaine de kilomètres avec André, Louise et Denis, de Oui-Chérie !, en direction de Morne Pavillon, un petit parc légué par une famille américaine. Très jolie randonnée sauf le début qui est le long d’une route assez passante…. En fin d’après-midi, nous allons au Jambe de Bois, un joli bar-resto près d’un parc national et nous y prenons un apéro avec les équipages de Grand Cru et de Oui-Chérie ! Par la suite, nous allons sur Oui-Chérie ! pour le souper. Une autre belle soirée !



Lundi, journée un peu moche, nous « chillons » sur le bateau. Mardi, bonne pluie, nous « re-chillons ». Mercredi, nous faisons une randonnée d’une quinzaine de kilomètre et nous nous faisons surprendre par un grain assez fort qui a duré une bonne vingtaine de minutes. Nous sommes neuf, Grand Cru et leurs amis au nombre de trois et nous. Un homme nous interpelle : « Come, shelter » (venez vous protéger). Nous le suivons dans son atelier où le sol est jonché de rameaux pour faire des balais… Le toit laisse filtrer l’eau de pluie et dehors il pleut en ta… L’homme nous raconte des anecdotes. Le grain fini par s’estomper et nous reprenons notre route dans la boue glissante… Nous arrivons à une plage où des kite surfers s’exercent et où il y a tout au bout un bar-resto. Nous y prenons une bière puis, nous rentrons vers la marina. Nous cherchons en vain un endroit pour manger en route, finalement nous allons à la pizza de la marina.
Le lendemain, jeudi, nous ferons route vers la Martinique. Nous partirons finalement vers 9h30 après avoir fait le plein de diésel : 128 litres de consommé en 5 mois et demi et 65 heures de moteur ! La navigation vers la Martinique est superbe malgré un pépin causé par un oubli de notre part : notre troisième ris est mal enfilé et nous force à réduire notre voilure sur la grand’voile. Nous arrivons au Marin sur un bord, yes !, et notre moyenne est encore une fois supérieure à 6 nœuds. Nous nous ancrons à côté du bateau d’un ami, Michael d’Eleonara et aussi près du bateau de Patrick sur Mi Vida. Ces deux-là sont des navigateurs solos et nous en profitons pour les présenter l’un à l’autre. Nous prenons l’apéro sur Mi Vida. Bonnes discussions !




Vendredi, nous allons faire des courses et à notre retour au quai des dinghy nous rencontrons notre voisin de quai lors de notre traversée, il y a un an, ainsi qu’un couple de Montréal, Nathalie et Jean-Paul sur Unity ! En après-midi, nous relaxons un peu. Une fuite de diésel doit être toutefois réparée… pas simple mais ça fini par se régler!
Samedi, nous retournons à terre avec Dalynn et Reid de Grand Cru pour les aider avec le forfait internet de chez Digicel : ils ne parlent pas français… En soirée, nous recevons Patrick et Michael pour un souper fromages-pâtés-vins. Nous quittons le Marin, dimanche en début d’après-midi, pour nous ancrer à Sainte Anne où l’eau est très claire et où nous pourrons recommencer à faire de l’eau et nous baigner!
C’est cool la Martinique, à bientôt !

1 commentaire:

  1. coucou les globes trotters

    MARC se joint à moi pour vous souhaiter une excellente année c'est toujours un grand plaisir de vous suivre big bisous

    RépondreEffacer