vendredi 1 septembre 2017

La Grenade et les préparatifs de départ


Lundi, 8 août, en cette journée de l’émancipation, fête nationale de la Grenade, nous allons à une plage secrète avec nos amis de Mr. X. Nous sommes attendus par Pierre Jean et sa conjointe. Nous montons à bord du véhicule et nous nous dirigeons vers la plage. Nous installons des hamacs et nous participons à l’installation des BBQ qui serviront au repas du midi. La mer est calme, le soleil est radieux. Une magnifique journée. Rapidement les gens vont dans la mer pour s’y baigner. C’est sympa. La fête se poursuit jusqu’en fin d’après-midi, ce fut très agréable !



 






Le mardi, c’est le retour à la réalité, nous continuons de préparer le bateau en vue de la sortie de l’eau. Le déssalinateur est aseptisé, nous en profitons pour finaliser le lavage des vêtements et autres travaux. Nous invitons Manuella et Ian pour un apéro le tout précédé d’une coupe de cheveux pour Manuella : elle est ravie ! Nous avons dû décliner l’invitation pour la randonnée de mercredi : il nous reste un peu trop de travaux préparatoires à compléter…tant pis ce sera partie remise. Le mercredi, nous poursuivons nos travaux à bord. En fin d’après-midi, nous nous déplaçons vers Clarkes Court Marina, nous rencontrons les gens de la Marina pour valider que la date et l’heure de sortie sont toujours en ligne. Nous profitons aussi de notre présence à la Marina pour aller voir New Vision. Ils sont déjà sortis et les travaux sont amorcés ! Nous nous verrons au souper « poulet rôti » (St-Hubert) au resto de la Marina de Whisper Cove avec l’équipage de Prana, Denis et Louise. Une belle soirée !

Vendredi matin 8h00, c’est la sortie de l’eau de Caffè Latte. Nous nous dirigeons vers le « Travel Lift », une bête surnommée The Hulk. Jamais vu pareil engin au Lac Champlain, c’est énorme., nous lançons les amarres, la distance séparant Caffè Latte des bords du bassin du Travel Lift est importante. Yolène réussi ses 4 lancers, Caffè Latte est amarré.



Des plongeurs sont à l’eau et s’affairent maintenant à placer les sangles sous le bateau, les sangles sont recouvertes d’une pellicule de plastique pour éviter d’endommager le bateau. Lentement le bateau est soulevé et révèle le « vivant » qui y est accroché. Les ouvriers s’attaquent au nettoyage de la coque armé de leurs boyaux à jet haute pression. Rapidement, il déloge la matière molle (algues et autres), par la suite avec des grattoirs les barnacles sont ôtées.








L’étape suivante consiste à placer Caffé Latte sur une remorque pour se diriger vers son lieu de remisage. Onze trépieds soutiendront le bateau et quatre gros blocs de béton équipés d’un ancrage serviront, au moyen de sangles, à arrimer le bateau au sol dans l’éventualité (peu probable) d’un ouragan. Une échelle nous permettra de monter à bord, de petits échafauds nous permettrons d’avoir la coque à portée de main. Nous avons accès à de l’eau et à de l’électricité.







Nous commençons à attaquer la liste de travaux que nous avons à réaliser. Le nettoyage de la ligne d’eau se fait à l’acide muriatique (On Off), ça va super bien ! Nous remplaçons l’eau salée dans le moteur par de l’eau douce, nous nettoyons et démontons l’hélice et remplaçons les anodes. Nous sablons légèrement la coque du bateau pour la préparer à recevoir le nouvel « antifouling ». Nous retirons dodger et bimini après les avoir nettoyés. Bref, nous progressons bien et au retour, nous peinturerons, cirerons le bateau avant la mise à l’eau.

Dimanche, 13 août, c’est le départ pour le Québec avec un arrêt de 15 heures à Miami. Nous arrivons donc à Montréal, le 14 août.


Que du bonheur de retrouver nos amis et familles!

2 commentaires:

  1. Pfiou, content de voir que vous êtes au Québec pendant Irma!!
    -Pedro Emilio

    RépondreEffacer
  2. Toujours agréable de vous lire et de voir les photos. Et en plus on fait partie de votre rêve. À bientôt xxx New Vision

    RépondreEffacer