mercredi 19 juillet 2017

Grenade et Don...


Nous avons passé deux nuits, à True Blue à une balle de mouillage, c’est une jolie baie, et c’est une des bases de Horizon Yacht dans les Caraïbes. La marina est assez belle et il y a un restaurant et un hôtel. Les bus sont accessibles de là, il faut compter environ une dizaine de minutes de marche pour se rendre à l’arrêt d’autobus. C’est peu rouleur et nous y passons de bonnes nuits de sommeil.


Au matin de la deuxième nuit, nous décidons de retourner vers St-George pour, entre autres aller à Dragon Bay et à Molinière Point où de nombreuses statues ont été déposées au fond de l’eau ce qui en fait un endroit intéressant pour la plongée en apnée. Nous retournons en fin d’après-midi à St-George presqu’au l’endroit exact où nous avions jeté l’ancre…malheureusement, un bateau nous a « piqué » « notre » place quelques minutes avant que nous n’arrivions… Nous ne sommes pas très satisfaits de notre ancrage : l’ancre peine à crocheter car le fond est constitué de corail brisé et qu’il y a que très peu de sable. Avec des vents de plus de 20 ou 25 nœuds nous sommes d’avis que notre ancre ne retiendrait pas le bateau…

Néanmoins avec des vents prévus d’une quinzaine de nœuds, nous partons pour une randonnée aux Concord Falls avec nos amis de New Vison, Robert et Petra. Nous nous y rendons en annexe puis en bus. Il y a trois chutes le long de la Concord. Nous avons aussi un autre projet : ramener des avocats et autre fruits cueillis dans la forêt sur la route menant au Concord Falls. Un guide nous accompagnera pour la deuxième et la troisième chutes. L’eau des piscines en aval des chutes a une température parfaite : c’est rafraichissant et la peau devient très douce, c’est le bonheur. Notre groupe compte dix personnes au total y inclus le guide : une famille de la Grande Bretagne s’est jointe à nous. Nous nous baignons dans chacune des trois piscines avec un bonheur renouvelé. Nous réussissons à cueillir quelques avocats, du basilic… Une très belle randonnée. Au retour, nous apprenons qu’une dépression, Don, est en train de s’organiser un peu à l’est de la Grenade et une des trajectoires possibles la ferait passer au sud de la Grenade, où nous sommes.
Première chute, elle fait 60 pieds...

Deuxième chute, la plus belle, à notre goût!



Troisième chute




Nous sommes lundi, fin d’après-midi, et l’œil de Don serait à la hauteur de la Grenade dans la nuit de mardi à mercredi. Nous attendrons à mardi matin pour statuer sur notre plan de match face à cette situation. Parmi nos options : aller à la marina à St-George ou aller à Prickley Bay, la grande baie un peu à l’est de True Blue. Nous nous levons tôt mardi pour aller sur le site de la National Hurricane Center : Don va effectivement se diriger vers la Grenade, les vents seraient d’une cinquantaine de nœuds soutenus avec des rafales un peu plus fortes. Nous écoutons aussi le « Cruiser’s Net » à 7h30 et la discussion s’anime un peu autour de la météo : le bulletin de la NHC est lu et un plaisancier rapporte les propos du gourou de la météo Chris Parker qui lui estime que Don est un système compact dont le ressentit du passage ne durerait qu’une heure avec des vents d’une cinquantaine de nœuds… Bref, y va y avoir quelque chose d’incompatible avec le fond marin en contact avec notre ancre…nous décidons de filer vers Prickley Bay. Nous levons l’ancre vers 8h15.

Nous arrivons dans la grande baie vers 9h45 et nous trouvons un bon endroit qui nous semble très bien protégé au fond de la baie. Nous préparons le bateau pour les vents annoncés : nous enroulons un cordage autour de la baume pour bien ficeler le « lazy bag » autour de la grande voile, nous passons les écoutes autour de l’étai pour bien arrimer le génois autour de l’étai, nous enlevons quelques babioles sur le balcon arrière, nous attachons solidement l’annexe au bossoir et au bateau. Nous sommes sereins et confiants d’être prêts pour Don.

En écoutant le « Cruiser's Net », ce matin, nous avons appris que Don est passé à 20 milles marins (40 km) au sud de la Grenade, ce qui fait qu’il a plu un peu, que nous avons eu un peu de vent mais pas du tout ce qui avait été prévu. Qui s’en plaindra ? Pas nous. Cheers !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire