lundi 24 octobre 2016


Destination : autour d’Annapolis, MD

Le Boat Show a débté le 6 octobre et nous avions des accès VIP (merci à Chantal et JF !).  Nous avons donc profité d’un achalandage plus faible pour faire le tour des tentes où tous les accessoires pour les voiliers sont en montre. Nous avons vraiment tenté de terminer presque complètement, théoriquement, nos derniers achats en vue du grand départ. Quel endroit formidable tout de même :  tout ce qui pourrait être utile sur un voilier est là devant nous, sans compter tous les experts des dits objets utiles sur un voilier qui ne demande qu’à répondre à nos questions. C’est hot ! Nous avions des manufacturiers à voir et nous avons réussi à tout finaliser de ce côté-là aussi.
Caffè Latte vu du Boat Show

Nous étions à une balle mouillage et nous avons fait connaissance de nos voisins Michel et Linda de Solidem, des personnes très sympathiques qui serons aux Bahamas, cet hiver.

Vendredi, nous avons récidivé dans les tentes à accessoires pour une nouvelle fois tenter de finir presque complètement…etc (air connu). Le soir, nous étions invités à une soirée pour les participants de la Carib 1500, passé, présent et futur. Nous avons donc pu conjuguer (jeu de mots) voile, nourriture et alcool tout en rencontrant certains équipages inscrits à la course. En autre, l’équipage de Kinship, un Saga 43, qui ont une « carte bateau » et dont le thème est : un bateau et deux vélos. Ils ont eux aussi des vélos pliables Brompton à bord, des connaisseurs, assurément. De plus, Jean a fait la rencontre de son « idole » de la revue « Sail », nul autre que Nigel Calder.

Jean et Nigel

Le lendemain nos amis de Toronto, Marie-Josée et Jean-François, arrivés tard en soirée à Annapolis, nous ont invité à une soirée donnée par leur courtier de bateau non sans avoir été au préalable prendre un apéro à Annapolis. Nous arrivons à la soirée et nous reconnaissons Kevin, le responsable de la marina de Port Annapolis : décidément le monde est petit. Nous faisons aussi connaissance avec des québécois en processus d’achat d’un nouveau bateau et qui sont venus à Annapolis en Westfalia dans lequel ils dorment. À la fin de la soirée, nous sommes allés à un phare de la gastronomie locale le Boatyard : des « crabe cakes », les meilleurs au monde selon Michelle Obama : se pourrait qu’elle ait raison.  Heureusement que le choix fut simple puisque nous n’avons plus que 5 minutes pour choisir notre plat… Une nouvelle fois nous nous faisons évincer des lieux à la fermeture…

Le lendemain, visite de bateaux et en soirée nous allons à bord de la nouvelle acquisition de Marie-Josée et de Jean-François un splendide Hylas 46 nommé, pour l’instant, Ava Ryan. L’intérieur du bateau est spectaculaire et très luxeux : un bijou. Après avoir pris l’apéro ++, nous allons au resto Vin 909 et encore une fois, que très peu de temps pour choisir notre plat… On choisit des pizzas qui s’avèrent excellentes.  Une nouvelle fois, nous fermons la place…décidément ça devient une habitude !

Le lundi, leur bateau se fait sortir de l’eau et nous leur prêtons main forte puis nous prenons leur voiture pour aller faire quelques achats au Costco. Lundi, c’est aussi la fin du Boat Show et nous les invitons à bord de Caffè Latte pour un cocktail dinatoire afin de voir le démantèlement des quais et le départ de tous les voiliers…  À 17h, à la fermeture du salon, un coup de canon est donné et tous les bateaux quittent les quais en direction de leurs marinas respectives !  Il faut faire place aux bateaux moteurs qui ont leur Boat Show dès le jeudi… Nous assistons au spectacle et nos amis coucherons à bord de Caffè Latte avant de repartir vers Toronto.

Dès le lendemain matin, les bateaux à moteur font leur arrivée, un à un… il est temps que l’on parte !!  Une dernière journée à Annapolis pour faire épicerie, lavage, etc.
Notre plan de navigation de la prochaine semaine, est de se rendre à Solomons Island et de revenir à Annapolis, le 20 octobre, puisque nous avons un rendez-vous, à Port Annapolis pour une inspection gratuite de l’haubanage du bateau, gracieuseté de l’ARC. Parenthèse. Nous en profiterons pour faire caréner Caffè Latte (sortir le bateau de l’eau pour le faire nettoyer au jet d’eau), après 4 mois de navigation : mettons que ce n’était pas un luxe. Nous avions omis de mettre de la peinture antisalissure sur le pied du moteur et sur l’hélice, il y avait donc plusieurs petits coquillages qui y séjournaient…nous avons appliqué la dite peinture, gracieuseté de Robert et Petra de New Vision.
La sortie de Caffè Latte

Ouach...

Dégueux...

Wow ! Caffè Latte est tout propre et pourra aller très vite !!!

Fin de la parenthèse. Retour sur Annapolis.

Nous quittons la balle de mouillage, mardi à midi, après y avoir passé 11 jours…  Nous allons faire le plein d’eau, de diesel, d’essence et on vide les toilettes.  Avec les vents réels plus faibles que prévus, nous devons changer nos plans, nous jetterons l’ancre dans Aberdeen Creek, une charmante baie dans South River. En fait, ce même scénario se répètera pour les jours suivants : les vents prévus ne sont toujours pas au rendez-vous et pas question de faire du moteur pour se rendre à Solomons Island. Nous ferons des trajets plus courts et irons s’ancrer dans de mignonnes baies où nous en profitons pour finaliser (on dirait qu’on finalise toujours… !!!) nos préparatifs en vue du grand départ. Nous pratiquons également notre technique de récupération d’homme à la mer, et non, Jean n’a pas été à l’eau… nous avons plutôt pris une bouteille de lait comme homme à la mère…(la pognez-vous ?) téka… 

Un des plaisirs de la voile étant d’être libre comme l’air et de pouvoir s’ancrer un peu n’importe où… Nous étions souvent seul dans les baies jusqu’au levée du jour…jusqu’à ce que les pêcheurs de crabes fassent leur apparition !

Aberdeen Creek au coucher du soleil

Nous revenons vers Port Annapolis, le 17 octobre en fin de journée, et nous allons prendre l’apéro sur New Vision avec Robert et Petra. Nous convenons avec eux d’aller (encore !) souper au Boatyard, le lendemain soir, pour d’autres délicieux crabe cakes. Belle soirée passée en agréable compagnie. Nous sommes ancrés dans Back Creek et la vie est belle. Nous discutons avec Merril, de Ambition, des participants québécois à la Carib 1500 et faisons la rencontre d’un jeune du Québec qui, à bord de son 30 pieds, Joysea, fera l’intracostal jusqu’au Bahamas. Nous découvrons que nous avons en commun de connaître l’équipage de Island, Michel, Myriam et leurs deux fils, un Dufour 43. Nous sommes avisés,  en mi-journée, que nous devrons laisser notre place à l’ancre car tous les quais du Boat Show reviennent à Port Annapolis. Pour manœuvrer dans Back Creek, les bateaux servant au déplacement des quais requiert assez d’espace ! Incidemment ces bateaux se nomme : Pull, Push, Shove et mon favori : Yank. Ils ont le sens de l’humour ici, ils n’hésitent pas à en « pousser » une (la pognez-vous ?!).

Nous avons un souper de prévu au Vin 909 (ben oui, on va toujours dans les même restos) avec des « locaux » rencontrés lors de notre premier passage à Port Annapolis, il y a environ quatre semaines. Nous avons gardé contact et après quelques tentatives nous trouvons une date qui convient. Bonny et Eric sont vraiment sympa et actifs : ils connaissent le proprio du resto et le chef et nous avons droit à un repas constitué du meilleur du meilleur : Mozarella chaud champignons et tomates séchées, skirt steak sauce marocaine, sliders (mini burgers) au fromage, pizza aux œufs et prosciutto, crème glacée au caramel, costarde au caramel salé : Miam !!! Belles discussions et belle soirée.
Le lendemain, nous levons l’ancre tôt pour retourner dans Spa Creek pour trouver refuge face au vents forts annoncés, nous prenons une balle de mouillage pour deux nuits et convenons d’un départ pour Solomons Island, le dimanche 23 octobre, nous ferons route en même temps que New Vision qui eux partirons de Back Creek.

Destination : Portsmouth, VA

Les vents annoncés sont de l’ouest 15 à 20 Nœuds avec des rafales à 30 Nœuds. De belles conditions de navigation, nous ferons du bon plein (60 degrés du vent apparent) sur les 39 milles marins sur la même amure. Nous avons pris deux ris sur la GV pour avoir une navigation plus confo. Nous croisons deux régates en cours et devons louvoyer entre les voiliers sous spi qui passent devant et derrière nous ! Au loin, nous apercevons deux bateaux qui vont dans la même direction que nous, donc : une course a lieu (c’est d’même à la voile). Nous réduisons la distance qui nous sépare, des deux bateaux, petit à petit, tant et si bien que nous rattrapons ce qui s’avèrera être New Vision un Bavaria Vision 46 puis l’autre bateau. Après avoir rattrapé le dernier bateau, les vents mollissent un peu et nous décidons de larguer un ris, nous avons des problèmes, nous perdons du temps, nous nous faisons dépasser par New Vision. Nous larguons tous les ris et nous réglons la GV et là, on rattrape et dépasse New Vision au sprint final. Trente-neuf mille en 5 heures pour une moyenne légèrement en dessous de 8 Nœuds. Le record de vitesse de la journée appartient à Yolène avec un beau 9.3 Nœuds ! Nous nous dirigeons vers Mill Creek dans Solomons Island où nous prenons un long apéro avec nos amis Robert et Petra de New Vision : life is good !
A l'ancre, à Solomons Island

Robert, Petra, Yo et Jean à l'apéro !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire