mardi 4 octobre 2016


Destination : Annapolis, MD

Comme prévu, nous nous couchons dans la cabine arrière pour notre dernière nuit à Shaw Bay. Avec les vents annoncés, nous serons dans un environnement sonore plus calme et nous avons confiance à notre ancrage testé durant les deux derniers jours. Nous nous endormons rapidement…pour être réveillé par la corne de brume de Juste Ciel ! Michel et Jocelyne, nous le saurons plus tard, étaient éveillés lorsqu’un fort coup de vent a fait giter leur bateau. Michel a eu l’idée de regarder comment Caffè Latte s’en tirait…plutôt mal, merci ! Nous chassions, direction Juste Ciel ! Deux coups de cornes de brume pour nous tirer des bras de Morphée, puis un appel téléphonique pour s’assurer de nous étions bien réveillé… Heureusement Juste Ciel ! veillait au grain. Nous enfilons des vêtements et nous discutons de la marche à suivre pour nous désancrer et nous ré ancrer, par la suite. La communication entre Yolène, à l’avant du bateau et Jean à la barre étant moins fluide à cause de la présence de notre lien et des côtés (qui nous protègent de la pluie et du vent). Nous réussissons bien la manœuvre et nous sommes contents de notre ré ancrage. Nous avons maintenant Juste Ciel ! sur notre tribord à la même hauteur que nous : il sera facile de constater, de la cabine avant cette fois…, si nous chassons. Avons-nous eu une bonne nuit de sommeil suite à cet incident ? Euh, NON. Nous avons régulièrement vérifié la présence de Juste Ciel ! et nous avions laissé en fonction dans le cockpit un petit GPS portatif pour pouvoir comparer notre position lors du mouillage, soigneusement noté dans le livre de bord et la position en temps réel indiquée par le GPS.

Le lendemain matin, nous nous levons un peu plus tard qu’à l’habitude et nous recevons un texto : Juste Ciel ! lève l’ancre en direction d’Annapolis ce matin. Nous regardons la météo prévue et en effet les vents nous permettrons de faire de la voile jusqu’à Annapolis.

Nous levons l’ancre vers 10h30 et nous quittons Shaw Bay à moteur pour négocier l’étroit chenal. Nous ouvrons le génois pour la première portion du trajet plutôt en mode vent arrière. Par la suite, nous sortons la grand-voile avec deux ris et le génois. Nous contournons la sortie d’Eastern Bay et nous filons droit vers Annapolis sur un bord au bon plein. Le bateau se comporte super bien, nous filons à plus de 7 nœuds, rien dans le safran : le bonheur ! Rapidement nous arrivons à Spa Creek et nous repérons Juste Ciel ! déjà accroché à une balle de mouillage. Nous prenons nous aussi une balle de mouillage, pour en prendre une autre un peu plus tard… En effet nous avons reconnu un bateau moteur qui était avec nous à Cape May, par la suite le capitaine et son épouse sont venus nous voir en annexe : il nous informe que seuls les balles de mouillage numérotées 21 et plus seront disponible pour la durée du Boat Show (les installations de quais couvrant une portion importante de Spa Creek). Nous prenons acte et nous nous dirigeons vers la balle no 34 avant que celle-ci ne soit prise. Il ne reste que 5 balles de mouillage libres…

Nous sommes donc à Annapolis, depuis vendredi, le 30 septembre : Yééé !!!.  C’est le bonheur, nous adorons cet endroit et nous serons aux premières loges pour voir le montage des installations et pour voir arriver les bateaux qui seront en montre.

Dès dimanche midi, les balles de mouillage non disponible sont couvertes d'un tissu rouge

Le premier bateau qui arrive est Isbjorn le Swan 48 de Andy et de Mia les organisateurs de la Carib 1500, la course que nous ferons, en novembre.

 
Le bateau pourra être visité pour y voir les différentes installations pour un bateau qui fait des traversées

Puis suivent d’autres bateaux et des quais. 

Les bateaux sont installés en plein centre-ville...

Les quais arrivent aussi...

Caffè Latte se trouve au centre des balles de mouillage


Nous avions vu, hier, près de notre quai à annexe, un nombre assez important de poteaux « de téléphone » coloré en vert (probablement une solution de cuivre pour protéger le bois) ce matin deux barges, munies chacune d’une pelle mécanique, enfoncent ces poteaux dans le fond marin de la baie. Ces poteaux serviront à arrimer les quais qui seront utilisés pour le Boat Show. Le paysage change d’heure en heure…





Pour les jours qui suivent, nous placerons des photos sur le blog et profiterons de l’opportunité offerte pour compléter nos achats en vue de notre traversée. Nous avons hâte de revoir des amis de voile qui seront à Annapolis qui est, comme nous le disions précédemment, un passage obligé pour les amoureux de la voile. 

Belle rencontre de la journée, l’équipage de Oceans, un catamaran américain investit d’une noble mission : dispenser des soins de santé dans les îles isolées du Pacifique (Seamercy.org) en accueillant à bord de leur bateau des professionnels de la santé pour des sessions de deux semaines. À partir d’une base à Tahiti, le bateau rallie de plus petites îles en périphérie, y installe un dispensaire et y prodigue des soins. Capitaine Rick est vraiment un homme sympathique.

Nous avons fait un souper communautaire avec Juste Ciel ! puisqu'après le Boat Show, nos chemins vont se séparer.  Michel quittera pour St-Marteens, avec ses deux beaux-frères, dès la fin du Boat Show alors que Jocelyne rentrera au Québec pour retrouver Michel vers la fin novembre.




Mardi matin, le site prend forme 

Les grands frères de Caffè Latte arrivent...

A bientôt !


2 commentaires:

  1. waouh quel périple !!!!! passionnant on adore!!!!!bisous de nous deux

    marc et annie à bientôt pour la suite !!!! on a hâte

    RépondreEffacer
  2. WoW super récit, encore une fois bravo à vous deux nous avons hâte de vous voir

    Normand et Marguerite

    RépondreEffacer