mardi 12 septembre 2017

Séjour au Québec... et une nouvelle étape commence

Nous arrivons au Québec, le 14 août, en après-midi, après une bonne nuit de sommeil à l’hôtel à Miami. Nous nous dirigeons en taxi vers la demeure de Julie et de Gerr, à Dorval. Nous retrouvons Julie avec joie, nous avons passé de beaux moments avec elle et Gerr aux Grenadines. Elle nous prête sa voiture pour la durée du séjour, nous sommes très reconnaissants. Nous passons la soirée et la nuit chez eux, c’est cool de se retrouver au Québec, c’est même un ti-peu frais…Le lendemain matin, nous filons vers Montréal pour des achats et pour retrouver Martin et Nada : nous avons un souper avec nous amis de course à pied au resto pizza No. 900 de notre ami Anh. Nous arrivons au resto vers 18h30.

Fuck! Une gang d’amis sont là pour le 60ième de Jean. Ah ben Ta… ça parle au beau maudit…Toute une surprise et une super belle soirée. Merci à ma Yo d’amour et à sa complice Julie qui a discrètement organisé le tout et un merci spécial à Anh qui a orchestré un menu super pour l’évènement et, évidemment, merci à ceux qui ont pu se libérer (et aussi à ceux qui n’ont pu se joindre à nous) ce fut tout une surprise, une très belle surprise.


La surprise de Jean

Merci à l'hôte, Anh!

Les filles à Jean étaient aussi de la partie... en compagnie de Julie et Alain
Durant notre séjour, nous avons passé notre temps entre Boucherville (Steph XX), le Lac Champlain (merci à Claude et à Ron, top !), Sherbrooke (Isa, Alex et famille XXX) et La Salle, à revoir des amis, des parents, des êtres chers : que du bonheur ! Nous sommes choyés d’être aussi bien entourés. Nous avons aussi assisté à un mariage de nos amis Maryse et Merrill : quelle soirée ! Ce fut extraordinaire.

Spectacle hommage à Pink Floyd... Que de bons souvenirs!!

Volans dans une de nos baies préférées du Lac Champlain: Kingsland!!



Les nouveaux mariés Maryse et Merrill, de Ambition

Mariage sous la thématique de la voile...  Un beau souvenir!

On souligne les 60 ans de Jean, à Sherbrooke, avec la famille à Yo


De retour à Grenade, en passant à nouveau par Miami (avant qu’Irma y mette les pieds). Cale sèche, travaux de peinture antisalissure et de cirage du bateau, y fait chaud sur terre et y a moins de vent. On sue, on pue. Mais nous retrouvons nos amis de New Vision, Petra et Robert et aussi Louise et Denis de Prana. La lumière au bout du tunnel apparait comme le voyant d’un air climatisé format géant : nous serons remis à l’eau vendredi, le 8 septembre ! C’est le bonheur, on capote ! Oh et puis ça roule un peu à l’ancrage ? Pas grave, on est sur l’eau !
La Grenade nous attend...

Caffè Latte se fait mettre à l'eau

Toute une bête ce "travellift"


On remet le bateau tranquillement à l’ordre : on met le dinghy à l’eau, on se remet à faire de l’eau, on se baigne, on fait du rangement, on installe un régulateur pour les panneaux solaires, on met les voiles etc… On se retrouve entre amis pour jouer aux dominos mexicains et pour faire des emplettes.

Nous sommes de retour en Grenade, en principe à un endroit sécuritaire pour les ouragans. Nous avons le sentiment d’aborder une nouvelle étape dans notre périple: une deuxième saison dans les Caraibes!

A+ les amis !

vendredi 1 septembre 2017

La Grenade et les préparatifs de départ


Lundi, 8 août, en cette journée de l’émancipation, fête nationale de la Grenade, nous allons à une plage secrète avec nos amis de Mr. X. Nous sommes attendus par Pierre Jean et sa conjointe. Nous montons à bord du véhicule et nous nous dirigeons vers la plage. Nous installons des hamacs et nous participons à l’installation des BBQ qui serviront au repas du midi. La mer est calme, le soleil est radieux. Une magnifique journée. Rapidement les gens vont dans la mer pour s’y baigner. C’est sympa. La fête se poursuit jusqu’en fin d’après-midi, ce fut très agréable !



 






Le mardi, c’est le retour à la réalité, nous continuons de préparer le bateau en vue de la sortie de l’eau. Le déssalinateur est aseptisé, nous en profitons pour finaliser le lavage des vêtements et autres travaux. Nous invitons Manuella et Ian pour un apéro le tout précédé d’une coupe de cheveux pour Manuella : elle est ravie ! Nous avons dû décliner l’invitation pour la randonnée de mercredi : il nous reste un peu trop de travaux préparatoires à compléter…tant pis ce sera partie remise. Le mercredi, nous poursuivons nos travaux à bord. En fin d’après-midi, nous nous déplaçons vers Clarkes Court Marina, nous rencontrons les gens de la Marina pour valider que la date et l’heure de sortie sont toujours en ligne. Nous profitons aussi de notre présence à la Marina pour aller voir New Vision. Ils sont déjà sortis et les travaux sont amorcés ! Nous nous verrons au souper « poulet rôti » (St-Hubert) au resto de la Marina de Whisper Cove avec l’équipage de Prana, Denis et Louise. Une belle soirée !

Vendredi matin 8h00, c’est la sortie de l’eau de Caffè Latte. Nous nous dirigeons vers le « Travel Lift », une bête surnommée The Hulk. Jamais vu pareil engin au Lac Champlain, c’est énorme., nous lançons les amarres, la distance séparant Caffè Latte des bords du bassin du Travel Lift est importante. Yolène réussi ses 4 lancers, Caffè Latte est amarré.



Des plongeurs sont à l’eau et s’affairent maintenant à placer les sangles sous le bateau, les sangles sont recouvertes d’une pellicule de plastique pour éviter d’endommager le bateau. Lentement le bateau est soulevé et révèle le « vivant » qui y est accroché. Les ouvriers s’attaquent au nettoyage de la coque armé de leurs boyaux à jet haute pression. Rapidement, il déloge la matière molle (algues et autres), par la suite avec des grattoirs les barnacles sont ôtées.








L’étape suivante consiste à placer Caffé Latte sur une remorque pour se diriger vers son lieu de remisage. Onze trépieds soutiendront le bateau et quatre gros blocs de béton équipés d’un ancrage serviront, au moyen de sangles, à arrimer le bateau au sol dans l’éventualité (peu probable) d’un ouragan. Une échelle nous permettra de monter à bord, de petits échafauds nous permettrons d’avoir la coque à portée de main. Nous avons accès à de l’eau et à de l’électricité.







Nous commençons à attaquer la liste de travaux que nous avons à réaliser. Le nettoyage de la ligne d’eau se fait à l’acide muriatique (On Off), ça va super bien ! Nous remplaçons l’eau salée dans le moteur par de l’eau douce, nous nettoyons et démontons l’hélice et remplaçons les anodes. Nous sablons légèrement la coque du bateau pour la préparer à recevoir le nouvel « antifouling ». Nous retirons dodger et bimini après les avoir nettoyés. Bref, nous progressons bien et au retour, nous peinturerons, cirerons le bateau avant la mise à l’eau.

Dimanche, 13 août, c’est le départ pour le Québec avec un arrêt de 15 heures à Miami. Nous arrivons donc à Montréal, le 14 août.


Que du bonheur de retrouver nos amis et familles!

dimanche 6 août 2017

Grenade...


Nous amorçons la semaine avec des travaux sur le bateau, le départ vers le Québec est dans moins de deux semaines, nous devons maintenir le rythme. En soirée du lundi, 31 juillet, match de volleyball, toujours sympa : on adore! Mardi, journée pluvieuse, on travaille un peu sur le bateau et nous allons à terre pour avoir de l’internet. Nous effectuons des achats sur Amazon (caméra qui fait à la fois plongée et caméra « terrestre » : Sea Life dc2000) et des recherches comparatives pour trouver des ordinateurs de plongée. Il semble que la Suunto Zoop Novo soit le meilleur rapport qualité prix pour des plongeurs de notre niveau. Nous avons des produits Suunto et la qualité et la durabilité est irréprochable. Mercredi, toujours aussi pluvieux, nous continuons à travailler sur le bateau. En après-midi, match de Super Tock avec Robert et Petra de New Vision : les gars remportent les deux matchs!

Jeudi matin, il tombe des cordes, nous avons deux plongées de prévues. Nous nous questionnons sur la pertinence de plonger par temps couvert, comment sera la visibilité? Vaut-il mieux reporter au lendemain? Un autre plongeur s’apprête à se diriger vers le centre de plongée, nous l’interpellons : ça vaut le coup de plonger par ce temps? « Oui, pas de problème, se sera plus romantique… » Il ne nous en faut pas plus pour sauter à notre tour dans notre dinghy et le rejoindre chez Scubatech. Une Biello russe se joindra au groupe : nous serons six au total. Nous formerons un des trois binômes de la plongée.

Premier arrêt : « Veronica L. » une épave qui a coulé il y a environ une dizaine d’années, c’est un cargo, le pont est en périphérie et la cale est visible et dégagée, par de réelle opportunité d’aller à l’intérieur. La flore qui s’y développe est belle et colorée et une bonne quantité de poissons en ont fait leur habitat. Belle plongée à environ 50 pieds. Deuxième arrêt « Northern Exposure », un récif en pente où le poisson est abondant, beaucoup de bancs et une flore en bonne santé, une autre belle plongée se déroulant à 45 pieds. En fin d’après-midi, nous recevons Mr. X pour un apéro qui se prolonge et qui est fort sympathique (pas de Volleyball, trop de pluie…).
Vendredi, autres travaux de teinture sur la table extérieure et le banc de douche et de vernis sur le bois du comptoir de l’évier. Apéro, en soirée, sur Sea Life avec Scott et Caroline, des américains vivant sur un bateau moteur vraiment charmant : nous passons du bon temps et il nous parle avec passion de leur passage dans le Golfe du Mexique : Cancun, San Blass et autres îles. Nous rêvons d’y faire un tour, au retour de l’Europe, mais c’est un peu loin tout ça.
Hier, il a fait beau, nous en profitons pour aller faire l’épicerie et le plein de EC$. En après-midi, nous allons au hash, nous referons le parcours réservé aux coureurs. Cette fois nous faisons 6,1 Km avec une amélioration de 10 minutes par rapport au parcours de la semaine dernière avec un dénivelée identique de près de 1000 pieds. Nous sommes fiers de nous. Nous revoyons la bande d’amis et nous nous faisons invité à un lunch BBQ sur la plage demain, lundi, avec un groupe d’amis français (Mr. X y sera).






Et oui, encore un hash sous la bière...
La semaine sera chargée… outre le BBQ de lundi et les préparatifs pour la sortie de l’eau du bateau prévue pour vendredi, nous irons faire une randonnée mercredi, avec un autre groupe, qui nous mènera de Grand Étang à Concord Falls : ça promet !
À très bientôt puisque nous prenons l’avion ce dimanche, pour un séjour au Québec!

mardi 1 août 2017

Grenade... encore et encore!


Tel que promis, nous avons des photos du hash du 22 juillet dernier...
Les nouvelles chaussures et la conséquence...



La cérémonie...



Comme précédemment mentionné, la Grenade regorge d’activités à découvrir. Lundi dernier, 17h, nous nous retrouvons avec l’équipage de Mr. X sur le terrain de volleyball de Secret Harbour, situé à environ 15-20 minutes de marche de la marina de Prickley Bay. Il y a une vingtaine de personnes qui participeront et environ une dizaine de spectateurs. Certains volleyeurs sont aussi des « hashers », c’est cool ! Le calibre de jeu est assez relevé, c’est un bon challenge. L’atmosphère est bon enfant et la bière se boit lorsque notre équipe est en pause. Typiquement, à trois équipes, on joue deux matchs et on se repose pour un match, gagne ou perd. Le match se déroule sur un terrain recouvert de sable clôturé et éclairé. Nous jouons environ 2 heures. Retour sur Caffè Latte pour nous « désensabler », après avoir commandé des pizzas au resto. Nous ingurgiterons les pizzas à bord en compagnie de Manuella et de Ian : super belle soirée !
Mardi, 25 juillet, nous faisons deux plongées et nous faisons notre formation de Nitrox Diver. Plonger avec du Nitrox permet un temps de plongée plus long. Le principe est le suivant : la concentration en oxygène est plus élevée et donc la teneur en azote plus basse ce qui minimise la dissolution de l’azote dans nos tissus et organes d’où la capacité de rester sous l’eau plus longtemps. Nous faisons une plongée d’épave, le bateau coulé de 180 pieds de longueur, se trouve à 60 pieds de profondeur et nous nous introduisons à bord. Impressionnant ! La deuxième plongée est une plongée de dérive : le courant nous pousse le long d’un long récif, nous dérivons sur plus de 2 milles marins (4 km) : la flore et la faune aquatique sont au rendez-vous, nous sommes sous le charme, c’est possiblement la plus belle plongée que nous ayons fait, merci à Éveline, de Scubatech, une vraie pro.


Le lendemain, mercredi, nous allons à Grande Anse pour aller faire l’épicerie au IGA : wow, que de choix ! Les fruits et légumes sont beaux et abondants, la viande est variée (et non pas « avariée »😉). Nous sommes ravis d’avoir ce super marché à proximité. Nous avons sorti nos vélos, en après-midi, pour aller voir l'université St-George.


Mercredi, travaux sur le bateau. Jeudi volleyball prise deux, toujours aussi cool et arrivée de New Vision dans Prickley Bay!

Vendredi, nous allons avec Mr. X et New Vision au Seven Sisters Falls. Une randonnée assez courte d’une trentaine de minutes pour se rendre aux chutes, le temps d’une baignade. Les Chutes sont un peu décevantes et nous décidons de poursuivre par nous-même l’exploration des lieux. Au bout d’une heure et après notre lunch, nous retournons au point de départ. Nous reprenons le bus jusqu’au marché de poisson où tout le monde achète du poisson frais, thon pour les uns et mahi-mahi pour les autres. Le soir venu, nous cuisons le mahi-mahi : un pur délice à un prix dérisoir !






Samedi, tout le groupe récidive pour le hash. Cette fois nous décidons le faire le parcours des coureurs pour nous challenger un peu. Le parcours fait 5,8km et nous le courons environ 60-70% du trajet. Parfois, il est impossible de courir parce que trop à pic ou parce que c’est trop glissant. Bien belle expérience encore une fois et on retrouve des gens que nous avions déjà croisé ainsi que plusieurs personnes du volleyball. Nos amis Robert et Petra étant « vierges », ils ont droit à une douche de bière : c’est effectivement plus agréable de donner que de recevoir 😉.







Dimanche soirée BBQ sur la plage organisée par Mr. X, nous sommes quatre équipages et nous nous amusons bien. Belle soirée !








Revenons en arrière....  Superbe photo souvenir des souliers de randonnée de Yolène...
À très bientôt !